Inoubliable : réception du camion au centre clients de Wörth

Reportage

Une toute autre catégorie.

Aucun camion ne fait actuellement autant parler de lui que l'Actros Edition 2. Le conducteur Tobias Wöllmer a cherché le sien à Wörth.

Tobias (au centre) avec Pascal Ertel de la filiale Mercedes-Benz de Nuremberg (gauche) et le conseiller à la clientèle Dominik Rupprecht.
Tobias (au centre) avec Pascal Ertel de la filiale Mercedes-Benz de Nuremberg (gauche) et le conseiller à la clientèle Dominik Rupprecht.

Si ça n'avait dépendu que de Tobias Wöllmer, il aurait déjà cherché son camion il y a plusieurs semaines. Mais la production du modèle spécial de Wörth a besoin d'un peu de temps. « Ce n'est pas un camion usuel », déclare le conducteur de 40 ans de Franken. Il sourit tout en regardant impatiemment du côté de l'aile sud du centre clients de l'usine Mercedes‑Benz de Wörth. En effet, il a déjà reconnu son camion de loin dans le hall de livraison et aimerait enfin pouvoir monter à bord.

« C'est parti », déclare Dominik Rupprecht, qui est chargé de remettre l'Edition 2 à Tobias. Tandis qu'ils se dirigent vers l'Actros immatriculé NEA, pour Neustadt an der Aisch, la ville où se trouve le siège de l'entreprise de transport Gressel, pour laquelle roule Tobias, de la musique retentit, accompagnée d'effets lumineux avec les étoiles Mercedes, qui éclairent le camion et le hall.



Premiers appels à 6 heures.

Tobias raconte qu'il a été appelé par ses collègues dès 6 heures ce matin. Il est parti très tôt avec Pascal Ertel, un vendeur de camions de la filiale Mercedes‑Benz de Nuremberg. « Ils voulaient simplement savoir si j'étais déjà dans mon camion. Il est vraiment spécial ».

En fait Tobias sait très bien ce qui l'attend. En effet, il a lui-même choisi le camion, et l'a configuré avec Pascal Ertel. Quels sont les détails qui lui plaisent le plus ? « La planche de bord revêtue de cuir Nappa et le volant sont vraiment exceptionnels. » Il y a plusieurs mois, lorsque son chef lui a annoncé qu'il était temps de changer de véhicule, il a fait des recherches sur Internet pour savoir ce qui était actuellement proposé sur le marché. Il a trouvé sur RoadStars un article sur l'Edition 2. « J'ai vite su ce que je voulais ». Son chef, pour lequel Tobias travaille maintenant depuis 16 ans, lui a donné le feu vert.



12,8 litres, 390 kW.

Il a choisi l'Edition 2 en gris pierre de lune. Quant à la cabine, il s'agit de l'énorme variante GigaSpace – également parce qu'en général il est en déplacement toute la semaine. Le concept SoloStar dans le camion fait également partie des équipements qui lui plaisent le plus. Un autre point fort est naturellement le puissant moteur six cylindres en ligne 12,8 litres et 390 kW.

Tobias est maintenant à nouveau devant le camion. Il a passé une bonne heure avec Dominik Rupprecht dans la cabine et autour du camion et s'est fait expliquer toutes les fonctions. Au cours des dernières semaines, il a déjà conduit un Actros en vue de la transition. Il connait déjà bien la plupart des équipements. « Mais quand ce n'est pas le tien, c'est différent. Et ce n'était pas un Edition 2. » Dominik Rupprecht lui recommande encore de charger l'application Mercedes‑Benz TruckTraining sur son smartphone.



Une toute autre catégorie.

Après la photo souvenir dans le hall de livraison, c'est parti pour les premiers kilomètres. Tobias a encore environ trois heures de route devant lui avant d'arriver à Franken. « Mes deux fils veulent impérativement voir le camion aujourd'hui encore. Le plus grand aurait bien aimé m'accompagner aujourd'hui. Mais il n'a pas de vacances en ce moment. »

L'Edition 2 est-il comparable aux autres camions qu'il a déjà conduits ? « Non. C'est vraiment une toute autre catégorie », dit-il en caressant de la main le volant cuir. « Ici tout est parfait ».



Photos & Video : Henrik Morlock

23 commentaires