L'eActros arrive – nos réponses à vos questions : Perspective

Véhicule et technique

E comme électrique.

L'eActros est sur la ligne de départ et vous allez le croiser de plus en plus souvent sur la route. Nous aimerions donc savoir : quelles sont les questions que vous vous posez sur les camions électriques ?

Perspective.

Beaucoup d'entre vous se posent la même question : y aura-t-il d'autres véhicules comme l'eActros ?

Le passage du moteur à combustion à la propulsion électrique est une étape majeure qui exige des efforts considérables. La sécurité, le confort de marche et de vie ainsi que la rentabilité doivent également être dignes de la marque à l'étoile. L'eActros produit en série est le premier camion de gros tonnage 100 % électrique. Grâce à une autonomie de 400 km maximum avec une batterie pleine, il est taillé pour la distribution lourde sur des trajets courts.


Perspective.

L'eEconic sera produit en série dès 2022.


Avancer pas à pas.

Le prochain camion électrique fera son entrée dès 2022 : l'eEconic, le spécialiste des missions communales, sera lui aussi produit en série.


L'eActros Long Haul sera produit en série à partir de 2024.


Les préparatifs de l'eActros Long Haul battent leur plein. Son nom révèle son point fort : sa grande autonomie. L'eActros Long Haul est à l'aise sur les longs trajets faciles à préparer. Production en série : 2024.


Le GenH2 Truck atteindra une autonomie de 1.000 km.


Le GenH2 Truck apportera plus de flexibilité et une autonomie nettement supérieure. Son secret : associer une pile à combustible alimentée en hydrogène qui lui fournit de l'énergie à un moteur électrique ultra-efficient. Un seul plein lui permet de parcourir jusqu'à 1.000 kilomètres. La production en série est prévue pour 2030.


Comportement de conduite.

Nombreux sont ceux qui se posent la question : comment se conduit le nouvel eActros ?

Démarrer le moteur et – apprécier le silence. Voilà déjà une différence de taille avec le camion à moteur thermique. Et ce « bon comportement » se retrouve sur la route – même en pleine charge, le niveau sonore dans la cabine est considérablement diminué. Cela permet une conduite plus détendue.


Comportement de conduite.

On the road.

Cela est également possible grâce à une caractéristique technique des moteurs électriques : ils mettent à disposition le même couple élevé sur toute la plage de régime. Si, par exemple, le feu passe au vert, il accélère puissamment jusqu'à la vitesse souhaitée. Et cela avec nettement moins de vibrations que le camion diesel. La puissance continue des moteurs est de 330 kW, la puissance maximale de l'ordre de 400 kW.

Oublions momentanément la propulsion : le fait que l'eActros dispose également de nombreux systèmes d'assistance à la conduite, comme par exemple le système MirrorCam, Active Brake Assist 5 et l'assistant de changement de direction, le poste de conduite multimédia interactif, les sièges confortables etc. constitue également une assistance non négligeable pour les conducteurs lors de leur travail quotidien.


Sécurité.

Beaucoup d'entre vous s'interrogent : l'eActros est-il un véhicule sûr en cas d'accident ?

Même en étant prudent, les accidents peuvent arriver. Les concepteurs de Mercedes‑Benz le savent bien et ont donc équipé l'eActros d'un concept de sécurité spécial.


Sécurité.


La sécurité avant tout.

Plusieurs capteurs sont prévus pour détecter les accidents. Lorsqu'ils déclenchent une alarme, les batteries sont automatiquement déconnectées du réseau électrique afin que personne ne soit victime d'une décharge électrique en touchant le véhicule.

La sécurité passive est également assurée : chaque batterie est protégée par une crash box qui absorbe au maximum les forces d'impact latéral. Enfin, le conducteur peut déconnecter manuellement les batteries du réseau électrique du véhicule à l'aide du bouton d'arrêt d'urgence situé dans la cabine.


La charge utile.

Vous êtes nombreux à vous poser la même question : quelle est la charge utile de l'eActros ?

La propulsion électrique est sur le banc d'essai depuis des décennies. Le poids élevé des batteries utilisées à l'époque constituait l'un des principaux obstacles à son application pratique.


La charge utile.

Ventre plein.

Heureusement, la recherche a réalisé des progrès considérables dans le domaine des batteries, permettant à l'eActros de bénéficier d'une charge utile suffisante pour son champ d'application.

L'eActros se décline en versions à deux et trois essieux, avec une MTAC respective de 19 et 27 tonnes. Équipé d'une remorque, il est homologué pour un poids total maximum de 40 tonnes.

Comme pour tout autre camion, c'est l'équipement qui compte : Trois ou quatre batteries ? Un groupe frigorifique ? Une superstructure ? Des options ?



La procédure de charge.

Comment se présente la procédure de charge sur l’eActros ?

Impensable il y a encore quelques années, aujourd’hui intégrée à la production en série : un camion lourd qui ne roule pas au diesel mais à l’électricité. Pour qu’elle puisse s’acheminer dans les batteries de l’eActros, il faut un connecteur de type CCS Combo-2. Ce qui semble exotique, est un fait une prise normalisée habituelle qui permet à l’eActros de « faire le plein » sur la route. La borne de charge doit être spécifiée pour la charge DC – une autre norme bien connue.


La procédure de charge.

La durée d’une procédure de charge dépend principalement de la puissance de la borne de charge. Le cas idéal : La borne de recharge DC rapide peut mettre à disposition 400 Ampère. À une température ambiante de 20 degrés, il faut alors compter environ une heure pour passer d’une charge de 20 à 80 pour cent.

À condition d‘avoir la borne de recharge nécessaire, ce rythme peut s’appliquer à tout type de transport : pendant le chargement ou le déchargement du camion – ou les pauses – brancher le connecteur dans la prise, c’est tout. L’eActros se recharge sans aide extérieure.

Vous trouverez ici une simulation interactive : Simulation de la procédure de charge


Autonomie.

Quelle est l'autonomie de l’eActros ?

« Un poids lourd avec un moteur électrique ? J’aimerais bien savoir jusqu’où on peut aller avec » – beaucoup ont sûrement pensé à peu près la même chose. Dès les premiers prototypes, il était clair : jusqu’à 200 kilomètres sont parfaitement réalisables. Mais le véhicule de série peut faire beaucoup mieux : dans de bonnes conditions, il peut réussir les 400 kilomètres.


Autonomie.


Trois ou quatre packs de batterie ?

Bien sûr, il faut regarder d’un peu plus près. L’autonomie repose avant tout sur cinq facteurs déterminants. Premièrement : L’eActros peut être équipé de trois ou quatre packs de batterie. Chaque batterie peut stocker une puissance de 105 kWh. Donc, un pack de plus ou de moins fait la différence.

Deuxièmement : Est‑ce que la superstructure est un élément sec ou frigorifique ? L'organe frigorifique a aussi besoin d’électricité qui doit être mise à disposition par les batteries. C’est là qu’intervient le troisième point : le chargement. Il y a une grande différence si le camion est vide, à moitié plein ou plein.

Quatrièmement : Énergie thermique – autrement dit : la chaleur. Les moteurs de l'eActros ont un excellent rendement avec de faibles pertes de puissance. Toutefois, la chaleur éventuellement produite doit être évacuée. Par ailleurs, la température environnante peut être trop haute ou trop basse pour les batteries. Il faut alors les réchauffer ou les refroidir. L’énergie nécessaire n’est alors plus disponible pour l’autonomie.

Et cinquièmement : Domaine d'application et mode de conduite. Le trafic urbain stop‑and‑go exige une toute autre puissance que la conduite sur une autoroute dégagée ou la distribution en zone interurbaine. Les accélérations fréquentes ou rares, plusieurs kickdowns ou aucun, le choix du niveau de récupération – des décisions prises par le conducteur et la conductrice qui ont une grande influence sur l’autonomie.


Bien planifier, rouler détendu.

Il est parfaitement inutile de toujours avoir un oeil sur l’état de charge des batteries. Avant toute transaction, vous bénéficierez de conseils détaillés sur l’eActros pour déterminer au préalable où le nouveau sera utilisé et comment organiser les processus de chargement pour pouvoir profiter au maximum de la conduite électrique. 

Vous le voyez, il y a des restrictions mais au final, il faut l’admettre : Si l’utilisation et les itinéraires sont bien choisis, l’eActros est dès aujourd’hui une alternative intéressante au véhicule diesel.


À tous ceux qui veulent en savoir plus, nous proposons ici un calculateur d’autonomie interactif.


Le poste de conduite.

En quoi le poste de conduite de l'eActros se distingue-t-il des autres camions de Mercedes‑Benz ?

Indépendamment du moteur électrique, lorsque l'on prend place dans l'eActros, ça ne fait aucun doute : c'est bien un Mercedes‑Benz. Volant multifonction, Multimedia Cockpit interactive, MirrorCam, frein de stationnement électronique … exactement comme dans l'Actros avec moteur à essence.


Le poste de conduite.

Beaucoup d'éléments connus et quelques nouveautés : le poste de conduite de l'eActros.


Par contre, on remarque immédiatement le bouton d'arrêt d'urgence rouge-jaune à droite à côté du frein de stationnement électronique.

Une fois le système activé, encore plus de différences apparaissent dans l'eActros : l'écran primaire derrière le volant n'affiche sur le côté gauche pas seulement la vitesse, mais aussi l'autonomie restante probable. 

A droite de l'écran primaire se trouve le capteur de puissance. Lorsque le moteur doit assurer la propulsion, le capteur de puissance indique la consommation de courant actuelle en pourcentage. Lorsque l'eActros est en phase de roulage, le moteur peut être utilisé comme générateur de courant et remplir les batteries – c'est la récupération. Cela est également indiqué par le capteur de puissance en pourcentage.

Juste en dessous se trouve l'affichage « Active Boost ». En cas de kickdown, il indique combien de temps la puissance supplémentaire est disponible. Toujours sous les yeux : la sélection des rapports et le programme de conduite.



Nouveau menu « charger la batterie ».

L'écran secondaire se trouve dans la planche de bord de l'eActros. Comme dans l'Actros, le grand écran tactile permet d'accéder à différents réglages et fonctions du véhicule, comme le chauffage, le climatiseur ou la navigation. Nouveau dans l'eActros : les « réglages » proposent le sous-menu « charger la batterie ». Il permet de définir la limite de charge, le mode de charge et l'heure de début.

Lorsqu'ils montent pour la première fois à bord de l'eActros, les conducteurs de Mercedes‑Benz Trucks connaissent déjà beaucoup de choses. Il y a de nombreuses nouveautés, mais pas d'inquiétude : dans l'eActros également, vous vous sentirez très vite comme chez vous.


Photos : Daimler AG

14 commentaires